L’été est la pleine saison pour le jardinier. Entre les plantations, les semis, l’arrosage et les différentes récoltes, il y a beaucoup à faire. Le soleil est alors le plus grand allié du jardinier tout en étant son pire ennemi tandis qu’il fait renaître le jardin après l’hiver mais l’assèche aussi.

Arroser…

C’est la principale occupation qui va vous tenir en haleine tout l’été : l’arrosage. Bien sûr, si vous partez en vacances et que vous ne pouvez pas vous en occuper, optez pour des plantes grasses ou des cactées, bien plus résistantes au soleil. Sinon, pour l’arrosage automatique.

Pensez surtout aux fleurs, ce sont celles qui souffrent le plus au soleil. Préférez un arrosage le soir pour éviter l’évaporation (sans les noyer non plus) et vérifiez bien la météo, qu’il ne pleuve pas juste après.

Vérifier les fruits…

Il est nécessaire de faire attention aux guêpes lors des cueillettes, elles sont attirées par le sucre des fruits. Vous pouvez installer des pièges à guêpes ou simplement vérifier vos fruits avant de les manger/les cuisiner. Attention, un fruit attaqué est plus sensible aux maladies. Ex. : ouvrez les figues avant de les manger.

Planter…

L’été n’est pas favorable aux plantations mais si vous n’avez pas eu le temps de le faire avant, il est encore possible de s’y mettre : coréopsis, lys de la Madone, glycine… Il est impératif de ne pas planter pendant les périodes de canicule !

Sources : Rustica.fr, ooreka.fr, deco.fr, jardiner-malin.fr